PAV-CLAVIF

12 rue Charles Fourrier
75013 PARIS

Les associations d’aides aux victimes

Qui sont les associations d’aide aux victimes ?

Les associations d’aide aux victimes, créés dans les années 1980-1990, sont constitués en association Loi 1901.

Ces associations travaillent en partenariat avec les institutions judiciaires, administratives, sociales, médicales et les collectivités territoriales.

Elles sont animés par des professionnels (salariés ou bénévoles), notamment juristes, psychologues, travailleurs sociaux, recevant une formation spécifique à l’aide aux victimes.

Les prestations des associations d’aide aux victimes sont proposées à titre gratuit et confidentiel. Elles sont financées par l’Etat, et les collectivités territoriales. Elles sont conventionnées avec de nombreux partenaires, notamment avec les Cours d’Appel de Paris ou de Versailles.

Les associations d’aides aux victimes sont regroupées depuis 1986 au sein de de la Fédération Nationale des associations d’aide aux victimes dont à la tête se trouve l’INAVEM, l’Institut National d’Aide aux Victimes Et de Médiation.

Quelles sont leur missions ?

LES ASSOCIATIONS D’AIDE AUX VICTIMES ONT POUR MISSIONS :

L’accueil et l’écoute :

Elles proposent une écoute et un soutien aux personnes victimes de violences, de violences sexuelles, d’accident de la circulation, d’atteintes aux biens, etc.

L’information :

Elles contribuent à l’accès au droit et proposent une information notamment sur, le fonctionnement de la justice, les procédures, les voies de recours, et l’indemnisation des victimes.

Le soutien psychologique :

Elles proposent à la victime une prise en charge psychologique afin de faire face au retentissement de l’infraction.

L’orientation :

Elles dirigent les victimes si nécessaire vers les structures concernées : Tribunaux, Police, Gendarmerie, Avocats, Médecins, Travailleurs sociaux, Psychologues…

La médiation :

Certaines associations d’aide aux victimes proposent une médiation.
La médiation se définit comme la recherche d’une solution librement négociée entre les parties à un conflit. Elle requiert l’intervention d’un tiers neutre : le médiateur.

Où contacter les associations d’aide aux victimes ?

Pour télécharger l’annuaire du Clavif des Association d’Aides aux Victimes en Île-de-France : cliquer ici.